FINAL FANTASY VII REMAKE : le trailer de gameplay le plus bandant de l’histoire

FINAL FANTASY VII REMAKE : le trailer de gameplay le plus bandant de l’histoire

Lors de L’E3 2015, Square Enix a créé la vague de jouissance vidéoludique la plus tachante de toute l’histoire du jeu vidéo, en annonçant pendant la conférence PlayStation, le remake du légendaire Final Fantasy VII. Ce jeu de rôle japonais sorti en 1997 sur la toute première console de Sony, a une place particulière dans le cœur de nombreux joueurs. Pour certains, c’est leur premier J-RPG, leur première expérience avec ce genre si particulier, qui jusque-là n’était que très rarement sorti des frontières nippones. C’était un peu comme leur première branlette sur une vidéo japonaise, c’est quelque chose qui change la vie d’un homme, ou d’une femme. Pour d’autres, c’est tout simplement le meilleur jeu de tous les temps, et c’est tout. Beaucoup de ces derniers sont un peu les vegans du jeu vidéo, si tu n’es pas d’accord avec eux à 100%, tu deviens leur ennemi numéro un. Et plus rien ne pourra plus arrêter ces furies, hormis ta mort…


Tetsuya Nomura, qui a la lourde charge d’accoucher de ce remake, avait annoncé que ce ne serait pas une simple refonte graphique du jeu, comme il est pourtant très à la mode de faire ces dernières années. Il faudrait s’attendre à de nombreux changement qui rendront très tristes beaucoup de joueurs, mais il en a rien à foutre Testuya. Pour lui, aucun intérêt de refaire Final Fantasy VII si c’est pour avoir exactement le même jeu. Plusieurs mois après l’annonce de Final Fantasy VII Remake, toujours pendant une conférence Playstation, Square Enix nous gratifie enfin d’une vidéo du jeu avec de vrais morceaux de Cloud (le héros), de Barret (le futur meilleur pote du héros), d’Avalanche (le groupe révolutionnaire dont le futur pote du héros est le patron), et de la baston (leur activité préférée) ! Alors qu’est-ce qu’on remarque dans ce trailer ?

 

Barret
Déjà, bordel, que c’est beau ! J’en suis déjà à mon troisième paquet de mouchoirs, et je ne suis pas malade. Midgar (la capitale de l’univers du jeu) est archi bien faite, on ne perd pas du tout l’ambiance sombre et glauque qui s’en dégageait, et Cloud transpire encore plus la classe qu’avant. Bon, on ne va rien dire pour les lunettes de Barret qui le transforme en enfant illégitime de Blade et Morpheus. Les combats au tour par tour du Final Fantasy VII de 1997 laissent place à un système de combat qui semble beaucoup plus orienté action, qui n’est pas sans rappeler celui du futur Final Fantasy 15, ou encore des jeux Kingdom Heart. Il est de bon ton de noter que Testuya Nomura est le principal instigateur des deux projets que je viens de citer.  Le trailer nous en montre très peu. Il est tout à fait possible que le système de combat soit toujours du tour par tour, mais beaucoup plus rythmé, un peu à l’image de celui de la série « Tales of » de Namco Bandai. J’entends déjà les fans hardcore chouiner contre cette décision, mais c’est loin d’être une mauvaise chose, bien au contraire. Quoi qu’il en soit, on pourra revivre cette aventure presque comme si c’était la première fois. Ce sera un peu comme vivre une nouvelle histoire d’amour !

 

Cloud fight

C’est à peut prêt tout ce qu’il y a retenir de ce trailer, et on ne risque pas d’en apprendre beaucoup plus d’ici la sortie du prochain Final Fantasy. Au vu de l’engouement que suscite le remake du septième épisode de la licence, et du rêve qu’il nous vend, Square Enix va surement faire profil bas pour ne pas trop faire parler de lui. Sinon, tout le monde risque de n’en avoir rapidement plus rien à foutre de Final Fantasy XV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*