J’adore le chocolat mais j’y suis allergique : interview sans détours

J’adore le chocolat mais j’y suis allergique : interview sans détours

Avec une consommation de de 11.4kg de chocolat en moyenne par français et par an, l’industrie du chocolat pèse plus de trois milliards d’euros. Rendez-vous avec une jeune femme, dont nous avons masqué l’identité, qui ne peut plus profiter de ce plaisir de la vie.

6b2bed8d019caf7f1a5f22cc924dd594_large
– Salut, pourquoi tu as demandé à ce qu’on ne révèle pas ton identité ?
La peur du regard des gens.

– Tu nous as amené dans cet endroit sans nous dire où on est, mais on est où exactement ?
Le seul endroit de France où l’on ne sert aucun chocolat d’aucune sorte …

– J’ai l’impression de suivre quelqu’un en cavale, là… J’ai un peu l’impression que c’est disproportionné vis à vis de ton allergie…
Carrément pas. Sais tu que le chocolat est PARTOUT ? Et qu’il existe sous plusieurs formes ? Non pour ne pas être tentée, il ne vaut mieux pas prendre de risques inutiles.
– Tu t’en es rendue compte à quel âge ?
24 ans. J’ai commencé à être allergique au chocolat à 24 ans.

– Quand tu dis allergique au chocolat, c’est tous types de chocolats ?
Absolument tous types, oui. Solide, liquide, blanc, noir, au lait …

– Comment se manifeste ton allergie ? Il y a quand même des trucs que tu peux manger ?
Bien comment dire, ce n’est pas très sexy … Donc non, il n’y a rien que je peux manger à base de chocolat sous peine de devoir courir rapidement aux toilettes.

mousse-au-chocolat-recette-fond-écran-1

– Est-ce que tu penses que c’est contagieux ?  Tu as choppé ça comment ?
Non ce n’est pas contagieux … et bien, mon estomac ne supporte plus le chocolat, car bien que ce soit très doux au palet, c’est très acide et agressif pour le système digestif. En fait, j’en ai trop mangé.

– Tu peux quand même avoir des enfants malgré ça ?
Bien sûr !

– Tes gosses seront forcément amenés à te demander du chocolat. Tu comptes gérer ça comment ?
Probablement en leur disant de voir ça avec leur père.

– Est-ce que ça a été un désastre pour toi ou tu le vis bien ? Moi je pense que je me serais pendu.
Étant donné que le chocolat est un des amours de ma vie, que ça m’aide à ne pas m’enfoncer quand je suis dans le mal, tu imagines bien qu’à l’annonce de cette allergie, ma première pensée à été : la corde ou le gaz ?

– Je veux pas appuyer là où ça fait mal, mais du coup, tu es plus ou moins malade selon la qualité du chocolat ? T’as déjà pensé du coup à bosser là-dedans ?
Vaincre le mal par le mal ? Pourquoi pas … Mais bon, tu deviendrais chirurgien si tu tombais dans les pommes à la simple vue du sang toi ?

– Ça a quand même l’air d’être sacrément la merde… Est-ce que t’as des passions ou des plaisirs qui te permettent d’oublier ça ?
Coucher avec des blacks pour avoir l’impression de manger du chocolat d’une certaine manière …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*