Marion Parfait : les créations les plus dingues qu’on ait vues cette année

Marion Parfait : les créations les plus dingues qu’on ait vues cette année

Salut Marion ! Est-ce que tu peux un peu te présenter à nos lecteurs ?
Salut les lecteurs ! Je suis designer mode et textile, c’est à dire que je passe mon temps à créer des trucs un peu bizarres à base de matériaux insolites, des créa qui peuvent potentiellement se porter, si on en a l’envie, et le courage ! Je crée des bijoux aussi depuis peu, eux ils se portent pour de vrai c’est bon. J’adore tout ce qui est étrange, organique, dérangeant et subversif… et surtout j’aime associer le laid au beau, le morbide à la séduction, mon travail se situe souvent dans une ambiguïté entre attirance et répulsion.

Marion Parfait

Photo : Anais Novembre

Comment t’es tombée là-dedans ?
J’ai toujours aimé les arts, quand j’étais haute comme trois pommes (bon ok, c’est toujours le cas…) je dessinais tout ce qui m’entourait et j’adorais relooker mes personnages de Disney/jeux vidéos préférés. Pocahontas et Ariel se transformaient en super agent secret et Lara Croft en princesse de la mer ! J’aimais déjà dessiner des personnages, surtout des créatures féminines, les habiller et leur inventer une histoire. Alors après en grandissant (un peu), j’ai voulu être actrice puis réalisatrice, et enfin je me suis rendu compte que j’adorais mettre les mains dans la patouille et créer des matières inattendues pour les composer sur le corps, ça a donné du design de mode et textile !

Et t’as suivi une formation ? Quelles sont tes inspirations ?
J’ai fais 5 ans d’études dans la mode et le textile, à Lyon majoritairement. J’ai obtenu un BTS, un DSAA (Diplôme Supérieur des Arts Appliqués) et un Master 2. J’ai fais également quelques stages dans la haute couture qui m’ont beaucoup formés, dont un chez Iris Van Herpen à Amsterdam et un chez Yiqing Yin à Paris. Mon univers est globalement inspiré de délires SF, fantastiques, des artistes comme H,R Giger, Tim Burton, les jeux vidéos, et bien sûr des créateurs de mode comme McQueen, Gareth Pugh ou Chalayan. Mais je m’inspire aussi beaucoup des arts non occidentaux, des parures, bijoux et textiles ethniques de toutes les cultures. Je suis fascinée également par le microcosme, l’organique et la science, la thématique du transhumanisme, de la réalité augmentée, bref… plein de choses en fait !

marion-parfait-christian-wilmes-2

Photo : Christian Wilmes / Maquillage & coiffure : Sarah Machal / Modèle: Josefa Santander

Est-ce que comme dans beaucoup de métiers artistiques, tu es d’accord sur le fait que personne n’y capte rien et que la plupart des personnes lambdas pensent que c’est pas un vrai métier ?
Oui ça c’est clair, mais je les comprends  ! A vrai dire je suis pas loin de penser que ça n’est pas un vrai métier non plus quand je vois ce que j’ai gagné à la fin du mois ! Quand j’aurai de quoi payer mon loyer on en reparlera. Non et puis, moi non plus j’y comprends rien, qu’est ce que vous croyez ?

Tes créations sont quand même ultra futuristes, t’as pas peur d’être trop en avance sur ton temps ?
J’aimerais bien, qu’est ce qu’un créateur peut espérer de mieux ? Mais en vrai ça n’existe plus les créateurs trop en avance sur leur temps ! Tout va trop vite aujourd’hui, tout est instantanément recyclé par la société de consommation, tu ne peux plus faire dans l’original, le futurisme, le subversif sans être rattrapé. L’art à changé l’art ça c’est sûr, mais il ne change plus le monde dans lequel il évolue. Les œuvres « en avance », subversives qui sortent aujourd’hui font maintenant partis de la Tendance. Donc non, je ne suis pas avance sur mon temps, je suis juste comme tous ces rebelles qui ont tenté de se révolter un peu innocemment, les Mods, les Rockers, les Rétros, les Punks, ils ont cru pouvoir se situer en dehors de la mode, et ils ont tous très vite été récupérés. La vérité c’est que c’est en se révoltant contre la mode qu’on lui obéit le mieux, car elle ne vit que de la contestation et s’enrichit des « modes de dérision ». Pour aller plus loin je dirais même que ce sont les occidentaux qui sont un peu en retard, regardez comment se fringuent les jeunes au Japon, ils ne m’ont pas attendu !

marionparfait002

Photos : Christian Wilmes / Maquillage & coiffure : Sarah Machal / Modèle: Josefa Santander

D’ailleurs, j’aime bien le côté très élégant et à la fois barré. Tu peux nous dire, par exemple, pour quel genre d’occasions on peut porter tes tenues ?
Alors oui, évidemment ça ne se porte pas tous les jours, à vrai dire je crois que ça ne se porte pas du tout ! Je fais un peu dans la même branche qu’Iris Van Herpen ou McQueen pour leur collections haute couture. Leur créas sont portées par des chanteuses comme Bjork ou Lady Gaga pendant leurs concerts. Ce sont des vêtements à la dimension symbolique. Moi je vois plus ça comme une forme d’art sur le corps, destiné à être exposé plutôt que porté. Mais oui, si on doit l’ancrer dans la réalité, je dirais que ça s’associe bien à l’événementiel, la musique, le spectacle, c’est presque du déguisement. Au Burning man, si les mecs n’étaient pas dans une logique de « do it yourself » je leur prêterais bien mes créa ! Après… j’ai aussi des amis qui aimeraient bien les porter pour aller bosser au bureau, chacun son délire…

« J’ai aussi des amis qui aimeraient bien les porter pour aller bosser au bureau, chacun son délire… »

Et ça fait combien de temps que tu fais ça ?
Je sors tout juste des études en fait, la plupart de mes créa je les ai faites pour des projets d’études. Une des mes dernière collections, Out of World (la plus futuriste), est en fait mon dernier projet de diplôme. Depuis, ça fait deux ans que je vole de mes propres ailes, je fais quelques boulots par ci par là pour subvenir à mes besoins, tout en continuant à créer des costumes pour le plaisir et pour faire connaître mon travail.

marionparfait001

Photos : Melisa Hariot / Coiffure & maquillage : Gentiana / Modèle : Mei Zhan

On peut les acheter quelque part ? Tu les loues ? Elles auraient quand même vachement leur place pour tout ce qui est science fiction !
Je les loue pour des magazines qui veulent sortir des edito, pour des shooting photo ou des clips vidéo. Après voila, ça demande énormément de temps et ça serait assez cher à la vente, je ne crois pas être encore assez connue pour que des gens veuillent dépenser autant d’argent dans une créa qu’ils ne porteront qu’une ou deux fois (surtout en ce moment!). Mais peut être que quand j’aurai plus de renommée je les vendrai moi aussi à Bjork et Lady Gaga ! Après oui j’adorerais créer pour le cinéma, quand Besson se sera décidé à payer des créateurs, ça sera avec plaisir !

C’est quoi tes projets pour la suite ?
Je me lance actuellement dans une collection de bijoux punk/ethnique chic, elle sera en vente sur internet mi 2016. C’est un projet beaucoup plus concret et sans grande prétention intellectuelle, mais j’aime beaucoup l’idée d’associer une esthétique ethnique, d’inspiration amérindienne ou africaine avec la dureté du style punk ou black métal. Ça devrait être assez cool, Rendez-vous dans quelques mois !

Photo d’illustration de l’article par Alyz Tale.

2 commentaires

  1. Magnifique portrait

  2. C’est juste magnifiique oO. On veut d’autres articles comme ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*