Mark Zuckerberg, Raelien d’honneur à but plus ou moins caritatif

Mark Zuckerberg, Raelien d’honneur à but plus ou moins caritatif

Devant la générosité infinie de Mark Zuckerberg, qui je le rappelle, a versé 45 milliards de dollars de sa fortune personnelle, dans SON organisation caritative, le grand manitou des Raeliens, Raël, a décidé d’élever Mark au rang de « Guide honoraire de l’humanité ». Et ouais ! Quand même ! « Guide honoraire de l’humanité », ça, c’est un nom qui à de la gueule ! Mais c’est quoi en fait ? Bah c’est podzob. C’est rien. Ah si, c’est du vent. Un bon gros mistral des familles. C’est un titre honorifique délivré par une secte, par les Raeliens, aux non-Raeliens « qui consacrent leur vie à changer le monde ». Donc environ 99,9% de la planète n’en a strictement rien à péter. Déjà que beaucoup s’en tamponnent des prix Nobels… Et si vous n’étiez pas en train de lire ces lignes, vous ne l’auriez probablement jamais su. Et même en sachant cela, qu’est-ce que vous en avez à foutre ? Bon, sauf si vous êtes Raeliens. Sous cette condition, je peux comprendre que cela vous affecte et vous remplisse de joie, ou d’autres choses. Vous faites ce que vous voulez.

marzukerdollar

Alors, pourquoi parler de ce sujet ? Parce qu’on parle de Mark Zuckerberg qui aurait agi pour le bien de l’humanité ! Vous ne trouvez pas qu’il y a une couille dans le pâté ? Déjà, le bonhomme crée Facebook, un outil pour rapprocher les gens, mais qui nous éloigne les un des autres plus qu’autre chose. Et maintenant il verse quasiment toute sa fortune dans une organisation caritative qu’il aura créé, et qu’il va gérer ! Organisation caritative qui est en fait une LLC (Limited Liability Company), une entité à mi-chemin entre une fondation et une entreprise, avec évidemment de jolis avantages fiscaux à moyen terme. Alors je veux bien être trop méfiant et voir le mal partout, mais malgré le fait que cette fondation aidera quand même quelques personnes, sur ces 45 milliards, combien seront réellement utilisés à but caritatif ? Qui va gérer les dépenses ? Qui va contrôler leurs bonnes utilisations ? Ce « don » du patron de Facebook soulève beaucoup trop de questions pour qu’il n’y ait pas cette fameuse couille dans le pâté.

Zuckeraël

Même si comme beaucoup de jeunes PDG à succès américain, Mark a par le passé fait preuve d’une certaine distance avec les sacro-saints dollars (baisse de son salaire officiel à 1 dollar symbolique), il semble que sur ce coup-là, il a peut-être loupé une étape dans son plan de communication. Et quand bien même tout cela partait d’une bonne attention, il y aura bien un banc de requin de la finance pour détourner un bon gros paquet d’oseille et réduire à néant les projets humanitaires de Markounet. Ce ne sera jamais l’argent qui sauvera l’humanité. On n’a jamais guéri un soldat avec l’arme qui l’a blessé. Ou alors si on a essayé, il en est mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*